AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 retrouvailles. ♔ Nemo le plus bo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

☇ messages postés : 167
☇ age du perso : 24
☇ avatar : Frida Gustavsson.
☇ à londres depuis le : 22/08/2012
MessageSujet: retrouvailles. ♔ Nemo le plus bo.   Ven 19 Avr - 16:42


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Situation gênante bonjour.



Ma vie n’a jamais été facile. Des hauts et des bas tous le temps, surtout des bas. Je me suis donc toujours attribué une chanson, une chanson qui me trotte très souvent dans la tête. « Toi qui croit que la terre est ronde, tu ne te doute pas une seconde que ton histoire pourrait changer. Si tu ne veux plus rester dans l’ombre avant qu’un beau jour ne fonde, tous tes espoirs que tu ne te sente un peu partout…étranger. Viens, il existe un nouveau monde ou la lune est toujours blonde et où les étoiles restent allumées. Et même si tu tombe dans ta course vagabonde, est le courage de continuer ton chemin. Prend ton destin entre tes mains, c’est ta vie elle t’appartient. » Je dramatise peut-être un peu ? Etant donné que c’est dans mes cordes de dramatiser chaque situation, c’est possible…Mais n’importe qui vous dirait que je n’ai pas eu une vie facile. Alors laissez-moi faire un peu ce que je veux merde ! Pourquoi faut-il toujours avoir quelqu’un dans les pattes ? Je parle de mon frère actuellement. Il se mêle tous le temps de mes relations amoureuse, et c’est bien le seule point sensible entre nous.

En ce moment même, je suis en pleine galère, je ne vous le cache pas. Je suis en train de m’engueuler au téléphone avec Holden, les bras chargés de cahiers et de livres de cours. Cerise sur le gâteau, le couloir est noir de monde et je me prends des coups 1 fois sur 3. Mais quelle journée de merde ! Je cherche ma meilleure amie, mais elle n’est jamais là quand on a besoin d’elle celle là ! Je parle dans le combiner en essayant de me frée un chemin dans la foule. « Ecoute Holden, aïe. On en a déjà parler, et c’est pas à toi de me dire qui je dois fréquenter ou non… » Dis-je énerver. Puis en voulant doubler une jeune fille aussi lente que ma grand-mère, je fais tomber un de mes livres de cours. Je lâche mon portable d’une main et le fait tenir contre mon oreille à l’aide de mon épaule. Je me mets à croupi pour ramassé ce putain de cahier pendant qu’un garçon manque de marcher dessus. « Je sais Holden mais…A-ATTENTION ! » Je crie en pointant le livre du doigt, avant de le ramasser et de me relever. Je sens que je vais exploser… « Ecoute Teddy, c’est pas le moment, on verra ça plus tard ok ? » dis-je énervé et à bout de souffle. Je marche toujours dans se long couloir quand je décide enfin de prendre un virage vers le couloir de droite. POUF ! Bordel de merde, j’ai percuté quelqu’un ! Mon portable à l’oreille, je regarde le sol avec exaspération. Mes cahiers sont étalés par terre et il y’en a de toutes les couleurs. Je ne vois qu’ça et les pieds de la personne que j’ai maladroitement percutée. Tiens, jolies chaussure d’ailleurs ! Je suis sure de les avoir déjà vu quelque part ! Je reste figée et muette devant cette catastrophe. J’ai juste envie de moooouriiiire !!

Je lève enfin la tête pour voir le visage de la personne que j’ai accidentellement, je dirais même bêtement, bousculé. Et là je peux vous jurer que je ressens une forte envie de pleurer. Ses yeux sont plongés sur moi, son visage d’ange semble culpabiliser. Ses boucles brunes sentent la pomme, et je le sens d’ici…Némo. Je suis complètement bouleversée maintenant. J’avais une chance sur je ne sais combien de personne, de tomber sur lui. Mes yeux sont fixés sur son visage et je n’arrive pas à me décrocher de ses yeux verts. J’ai toujours le téléphone à l’oreille, et pourtant j’ai ce sentiment de faire le vide autour de moi. Je n’entends plus rien, que mon cœur battre à une vitesse impressionnante. Puis d’un coup le bruit de la foule et la voix de mon frère retentissent à nouveau fort à mon oreille, comme si j’avais vécu un ralenti pendant quelques secondes. J’explose. « Putain, Holden la ferme. Je te rappelle je t’ai dis ! » Je raccroche et me baisse pour ramassé mes affaires. Il ne m'en voudra plus dès qu'il saura que j'étais en situation de crise. « Je-je suis vraiment désolé…Je suis en pleine galère… » Dis-je en prenant mes affaires une par une. Je veux simplement éviter de le regarder dans les yeux quand je lui parle. Quand il est partie, j’en ai beaucoup souffert, mais pire encore, il ne m’avait rien laissé. Je savais qu’il était revenu, mais si je pensais me retrouver face à lui aussi vite, je ne me serais même pas levé ce matin !
Le bal de fin d’année était sûrement le meilleur jour de l’année. Avant ce jour on ne se jetait que quelques regards. Mais nos premiers mots l’un à l’autre, notre première danse, tout ça, c’est resté gravé. Je suis tombé amoureuse de lui. Il n’y a pas d’autres façons de le dire comme je le ressens.

made by pandora.





_____________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]these little things
Your hand fits in mine like it's made just for me. But bear this in mind it was meant to be, and I'm joining up the dots with the freckles on your cheeks and it all makes sense to me. I know you've never loved the crinkles by your eyes, when you smile, you've never loved your stomach or your thighs. The dimples in your back at the bottom of your spine, But I'll love them end lessly


Dernière édition par Nala R. Berry le Dim 21 Avr - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☇ messages postés : 502
☇ avatar : harry styles.
☇ à londres depuis le : 06/08/2012
MessageSujet: Re: retrouvailles. ♔ Nemo le plus bo.   Sam 20 Avr - 17:09

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
i still remember
how we fell apart. ♡
Le paysage défile, monotone, rigoureusement composé de maisons identiques, tellement différent de la campagne de ses grands-parents. Une brise fait mouvoir souplement ses boucles brunes, il se détourne de la fenêtre et regarde les yeux rougis de sa mère qui, si heureuse de le voir rentrer à la maison, a versé quelques larmes de joie. Nemo ne sait pas trop, lui, s'il doit davantage regretter la tranquillité de la campagne ou se réjouir de retrouver la ville, ses amis, son frère, ses parents et tous les avantages que présente la grande Londres. Déjà, il vient à peine de rentrer qu'il lui faut pianoter sur son portable pour donner de ses nouvelles -organiser une fête pour son retour- trier un peu son répertoire, accepter des demandes d'ajouts sur facebook et en refuser d'autre. Mettre son statut à jour et changer sa photo de profil. Parti un an, il avait l'impression d'avoir disparu pendant plus de dix ans de la surface d'internet.

Le bâtiment passe du flou au net, la mère de Nemo ralentit ajuste sa vitesse aux passages pour piétons nombreux, s'arrête pour laisser passer un couple de vieux et tourne le visage vers Nemo. Elle caresse sa joue et lui sourit. « Tu es sûr que ça ne te dérange pas d'arriver en plein semestre ? À la fin d'une année ? » Nemo souffle, roule des yeux et lui rend son sourire. « Maman. J'avais des cours à la campagne. » oui, il avait pris du recul mais sa vie ne s'était pas arrêtée pour autant. Il avait beau lui expliqué, c'était comme si pour elle le temps s'était arrêté, Nemo avait disparu, et que là, il réapparaissait après un temps qui lui avait semblé infini. Elle dépose son regard doux sur lui encore quelques secondes, un truck les klaxonne derrière alors elle redémarre précipitamment. La voiture fait quelques mètre puis se gare le long du trottoir. Nemo embrasse sa mère et lui fait un signe.

Ses gestes maladroits tentent bien que mal de retenir le rouleau sous son bras gauche, son sac sur son épaule, sa pochette à dessins dans la main droite et son portable entre les doigts de la main gauche. Il se poste sur le muret, range tout le fatras en fourrant des boules du papier dans son sac et enfonce son portable dans sa poche. À peine eut-il fait vingt mètres que ce dernier ce mit à sonner. Pourquoi. Il grimace et l'extirpe gauchement de sa poche avant de le coincer entre son épaule et son oreille. « Chéri, tu manges à la maison ? » il souffle, ennuyé. « Mamaaaan … j'ai assez d'argent pour aller à la cafétéria, t'en fais pas, je mangerai avec des amis. » elle l'affubla d'un je t'embrasse et raccrocha.

L'adolescent pénétra enfin dans l'enceinte de l'établissement, le regard figé sur son nouvel emploi du temps, évitant avec docilité les élèves trop pressés pour s'écarter jusqu'à rentrer dans l'un d'entre eux qui apparemment se débrouillait tout comme lui pour les éviter -voilà comment deux personnes trop chargées, occupées à faire autre chose tout en marchant, se rentre dedans. Dans le nuage de feuilles volantes et de cheveux blonds filant dans tout les sens à cause de la légère brise, Nemo LA reconnut. Nala. Le regard bleu, la taille gracile, le port élégant. Bien sûr qu'il se souvient. Le bal de promo. Ils n'étaient même pas sensés y aller ensemble. Nemo avait perdu espoir d'avoir une cavalière puis elle s'était présentée, magnifique, envoûtante dans les couloirs d'un établissement vide, situation fortuite. « Putain, Holden la ferme. Je te rappelle je t’ai dis ! » la voix lui griffa agréablement les oreilles, l'esprit vide il sursauta presque, brusquement sorti de sa rêverie. Il calqua ses mouvements sur ceux de Nala et se baissa pour ramasser ses affaire. « Je-je suis vraiment désolé…Je suis en pleine galère… » il la regarda s'agiter, le fuir du regard et ramasser ses affaires une à une pendant que lui restait là, figé, incapable de ramasser sa pochette. Il saisit la feuille sous son pied, attrapa sa pochette et se releva en souriant. « C'est pas grave, Nala. » d'un geste souple il attrapa la feuille qui faillit s'échapper d'entre ses mains et la tendit à Nala accompagnant son geste d'un clin d'oeil. « Tiens c'est à toi. »

La laisser partir ? Maintenant ? Non, il ne pouvait pas, il n'avait aucunement le droit d'abandonner de nouveau. Il avait besoin de savoir si ce qu'il ressentait était concret. Mais quelque chose le retenait, son sourire se fana il fixa ses pieds. « Je … tu, t'as cours ? Je veux dire on pourrait … si je lis bien l'emploi du temps j'ai pas cours donc si toi non plus … on pourrait boire un thé ? Ou un café ? » ET SI ELLE NE SE SOUVENAIT PAS DE LUI. La perspective lui avait paru si improbable qu'il n'y avait pas pensé une seule seconde. Il releva la tête et l'interrogea du regard. Quel boulette il venait de faire si elle avait oublié ne serait-ce que son prénom. « Tu ... tu te souviens de moi ? Nemo, Nemo Wilson on … était au lycée, ensemble … enfin, on était dans le même lycée je veux dire … » il se frotta la nuque. Abruti..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☇ messages postés : 167
☇ age du perso : 24
☇ avatar : Frida Gustavsson.
☇ à londres depuis le : 22/08/2012
MessageSujet: Re: retrouvailles. ♔ Nemo le plus bo.   Dim 21 Avr - 16:04


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Retrouvailles.



Depuis que Nemo est revenu, je n’ai pas encore eu l’occasion de lui parler. Que ce soit en tête à tête ou non. Et les premiers mots que je lui adresse ont lieu parce que je l’ai accidentellement bousculé. Evidemment, qui s’en serait douté ? Je ne peux pas le revoir comme tous le monde ? Nan au lieu de ça je dois me montrer ridicule et maladroite face à lui. Mais qu’ai-je fais au ciel ?

Toujours et encore accroupi, je ramasse mes affaires par petit tas. Je manque même d’en faire tomber encore quelques uns, trop bouleversée par la situation. J’ai la tête qui tourne, comme si je commençais à avoir le tournis, alors qu’au fond tout va bien. Je n’ai pas mangé ce matin, alors avec le cumule de la situation ça expliquerait peut-être un peu les sentiments étranges qui se propagent. Cerise sur le gâteau une légère douleur se répand dans mon ventre. « C'est pas grave, Nala. » Je me relève, mes affaires collées contre ma poitrine. Omg Il se souvient de mon prénom ! Il a prononcé mon prénom de sa belle voix roque, imposante et simplement unique, et moi je me sens tout doucement tomber sur le cul. Psychopathe bonjour. Je le regarde, droite comme un I, ramasser sa pochette et une petite feuille qui m’est familière. «Tiens c'est à toi.» me dit-il accompagné d’un agréable clin d’œil. C’est bien ce que je pensais…Je prends la feuille qu’il me tend en lui souriant, le premier sourire depuis quelques minutes. « Oh. Merci. » Je regarde la feuille avant de remarquer qu’il s’agit de mon devoir. Eh merde, je l’ai pas rendu ce matin ! C’est décidément une journée pourri aujourd’hui. Mais heureusement que Nemo est là pour l’illuminé un peu.

« Je … tu, t'as cours ? Je veux dire on pourrait … si je lis bien l'emploi du temps j'ai pas cours donc si toi non plus … on pourrait boire un thé ? Ou un café ? » Je lie dans ses yeux et dans sa voix hésitante une timidité incroyablement loyale. Après je peux me tromper…Il a peut-être juste froid. M’enfin. Toutes ces pensées n’ont plus aucune importance lorsque que je sens cette boule au ventre disparaître petit à petit. Avant même que je puisse lui répondre quoi que ce soit, il reprend avec le même tond adorable dans sa voix. « Tu ... tu te souviens de moi ? Nemo, Nemo Wilson on … était au lycée, ensemble … enfin, on était dans le même lycée je veux dire … » Je lâche un petit rire discret. Il est vraiment comme dans mes souvenirs. Pas tellement comme son jumeau, je dirais même meilleur que lui.
« Nemo…Hmm…Nan je vois pas désolé. » Dis-je d'un ton sèrieux. Je laisse un gros blanc voler entre nous puis je rigole bêtement. « Nemo, bien sure que je me souviens de toi. Je suis pas du genre à oublier les gens avec qui j’ai passé une agréable soirée ! » Dis-je avec le sourire en lui faisant une tape amicale sur l’épaule. Puis je lui jette à mon tour un petit clin d’œil amusé. Je range rapidement mon devoir en le glissant dans l’un des mes cahiers, avec nul crainte de le froissé. Je le recommencerais au pire, j’ai que ça à foutre. Puis j’enroule mes bras autour de mes affaires de classes que je sers fort contre mon torse. Si on ne me connaissait pas, on dirait que je suis une intello coincé et figé devant le mec de ses rêves. Tout est un peu vrai, sauf l’intello coincé. Je le regarde se frotter la nuque avec admiration. « J’ai fini les cours là. Bah donc...je suis pas contre un cappuccino! Perso, j’en profiterais même pour manger un morceau. Je suis affamée ! » Une fois de plus je cache bien mon jeu, mes sentiments. Honnêtement, si je devais me montrer sous mon vrai jour, je crois qu’il aurait de la bave sur ses chaussures, et dans ma réponse j’aurais été encore plus hésitante qu’il ne l’a été ! Mais Je veux montrer que je suis toujours aussi sure de moi, comme quand il est parti.




«Coffee ? Tea ? Cookie ? Welcome to The Cafeteria. »


La cafétéria de l’université est quasiment pleine comme d’habitude. Mais comme de nouveaux cours sont sur le point de commencer, elle se vide petit à petit. Nous prenons d’ailleurs la place assise pour deux d’un petit couple qui vient tout juste de quitter la table. Il pose ses affaires sur sa chaise et je m’installe sur la banquette d’en face, pendant qu’il va chercher nos cafés et mon Coockie taille XXL. Ca me gêne d’être assise sur une agréable banquette, alors que lui se tape une pauvre chaise ! Je le regarde attendre notre commande avec patiente. Quand il attend en levant la tête sur le côté, lorsqu’il est de profil j’observe ses bouclettes et le mouvement de ces cils. Puis quand il se retourne pour me regarder, j’ai juste envie de dire dans le creux de son oreille que « je suis toujours là, et je que je ne suis pas prête de partir, pas sans toi. »

Avant qu’il n’arrive, je décide de prendre ses affaires qui trainent sur la chaise et de les mettre à côté de moi sur la banquette, pour ne pas qu’il se sente encombrer. J’aimerais mieux que ce soit lui qui vienne sur la banquette, mais bon faut pas rêver non plus, bien que je crois rêver actuellement. Je le regarde arriver avec nos deux cafés et mon coockie, et je ne peux m’empêcher de lui sourire. J’allais me lever pour l’aidé à les porter, mais comme il est doté de la puissance 3000, il avait déjà tout posé sur la table !! Je prends mon café vers moi, mais je n’arrive pas à le lâcher du regard. Je le regarde fixement pendant plusieurs secondes puis je me « réveille » enfin. Je me racle la gorge. « AH ! Euh…merci Némo, la prochaine fois c’est pour moi ! » J’ai faillis faire la boulette de ma vie…Heureusement que j’ai trouvé quelque chose à dire. « Au fait, j’ai mis tes affaires là pour éviter qu’elles trainent par terre. dis-je en les pointant du doigts. Alors si tu as besoin de quelque chose tu me le dis ! » Je souffle un coup sur mon cappuccino avant d’en boire une gorgé. Chut, ne dîtes rien, mais après avoir bu de mon délicieux capuccino, je me suis transformer en "Hitler Papa Noël". Une petite moustache de mousse à comme fait son apparition au dessus de ma lèvre supérieur.




made by pandora.




PS: OMFG, comment c'est naze

_____________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]these little things
Your hand fits in mine like it's made just for me. But bear this in mind it was meant to be, and I'm joining up the dots with the freckles on your cheeks and it all makes sense to me. I know you've never loved the crinkles by your eyes, when you smile, you've never loved your stomach or your thighs. The dimples in your back at the bottom of your spine, But I'll love them end lessly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: retrouvailles. ♔ Nemo le plus bo.   

Revenir en haut Aller en bas
 

retrouvailles. ♔ Nemo le plus bo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]
» Les Retrouvailles ... [Pv WoOd]
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
garbage time
 :: 
CORBEILLE/ARCHIVES
-